Concorde AIR FRANCE Immatriculation F-BVFA 1/25th Scale Cutaway Model with Landing Gear

Le Concorde est un avion de ligne supersonique construit par l’association de Sud-Aviation. Sa vitesse de croisière est de Mach 2,02 à une altitude variant de 16 000 à 18 000 mètres. Il est doté d’une aile delta dite gothique et de moteurs à postcombustion développés d’abord pour le bombardier britannique Avro Vulcan. Il est aussi le premier avion civil à être équipé de commandes de vol électriques analogiques. Les vols commerciaux ont commencé en 21 janvier 1976 par sur les trajets Londres-Bahreïn et Paris-Rio de Janeiro via Dakar et Paris-Caracas via les Açoreset. Ils se sont terminés 27 ans plus tard, en 2003. La forte consommation de carburant de l’appareil a rendu son exploitation déficitaire.

Confiné à des liaisons transatlantiques et exploité par deux compagnies seulement, l’appareil ne fut produit qu’à vingt exemplaires, dont six non commerciaux. Cependant, moteur d’importants développements technologiques et stratégiques, il a eu un fort impact culturel. Avec le Tupolev Tu-144, c’est le seul avion supersonique de transport de voyageurs à avoir été mis en service.

Beaucoup d’améliorations technologiques très communes dans les avions de ligne actuels furent utilisées pour la première fois avec le Concorde.

Le Concorde est le premier avion civil à disposer de commandes de vol entièrement électriques et analogiques (fly-by-wire) : en vol supersonique se produisait une augmentation importante de température sur la cellule, ce qui provoquait l’allongement du fuselage

Toujours pour la même raison, l’avion dispose de réacteurs reliés en thrust-by-wire, ancêtres des réacteurs actuels contrôlés par FADEC, acronyme anglais de Full Authority Digital Engine Control.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *